Enfants

Cours / Progression

Sport d’équilibre, sport éducatif, sport de défense, le Judo est adapté à toutes les tranches d’âge. Véritable sport éducatif, le Judo permet à chacun de devenir plus adroit, plus souple, plus fort mais aussi d’apprendre à respecter des règles, découvrir l’entraide, évaluer ses forces et ses faiblesses pour progresser.

Pour les enfants de 4 à 5 ans, l’éveil-Judo propose une pédagogie adaptée qui permet le développement physique et intellectuel des très jeunes pratiquants. Le programme éveil-judo est délibérément construit, autour de l’intérêt de l’enfant, pour faciliter ses futurs apprentissages du judo et des activités sportives et artistiques en général.

img_1557

Les cours de Judo sont adaptés en fonction de chaque catégorie d’âge : au fur et à mesure, les échauffements ludiques et les jeux d’oppositions sont remplacés par des éducatifs gymniques, des apprentissages techniques et des randoris.

A chaque âge correspond une maturité physique et une capacité d’apprentissage. A chaque enfant correspond un âge biologique et une capacité d’attention… Le Judo est un système éducatif qui intègre ces différences et permet de progresser au sein d’un groupe en respectant son propre rythme.

Parents, soyez rassurés : avant de courir, vos enfants apprendrons à marcher.

La pratique du Judo, comme celle de la plupart des arts martiaux, demande une attitude positive du pratiquant et ce quel que soit son âge. Cela passe par le respect des us et coutumes de la discipline. Le professeur est là pour expliquer et transmettre les bons comportements à adopter dans l’enceinte du dojo.

Grades

Les grades sont une échelle, un repère pour harmoniser le niveau des pratiquants. Pour les plus jeunes, la couleur de la ceinture permet d’appréhender la progression et de se situer par rapport aux autres. Afin d’éviter d’ajouter du stress et de l’inquiétude concernant les passages de grades, il est bon de rappeler de temps en temps que la ceinture sert avant tout à maintenir la veste de façon à avoir une tenue correcte.

En France, les grades sont décernés par les professeurs de Judo jusqu’à la ceinture marron.
Afin de favoriser une progression linéaire, la Fédération Française de Judo a mis en place un système de limite d’âge relatif à chaque grade. Ces âges limites sont des recommandations fortes. Cela signifie que le professeur peut accélérer la progression d’un élève – d’autant plus si celui-ci est doué et a commencé le judo tardivement – ou de la ralentir afin de permettre l’acquisition du bagage technique correspondant au niveau du grade.

Voici la nomenclature actuelle des grades :

Ceinture blanche: 4 ans minimum

Ceinture blanche avec une bande jaune horizontale : 5 ans minimum

Ceinture blanche avec deux bandes jaunes horizontales : 6 ans minimum

Ceinture blanche/jaune : 7 ans minimum

Ceinture jaune : 8 ans minimum

Ceinture jaune/orange : 9 ans minimum

Ceinture orange : 10 ans minimum

Ceinture orange/verte : 11 ans minimum

Ceinture verte : 12 ans minimum

Ceinture bleue : 13 ans minimum

Ceinture marron : 14 ans minimum

grade-enfants

Notez bien qu’un passage de grade n’a rien de systématique. Il se peut que le grade ne soit pas accordé par le professeur : ce n’est ni une punition, ni un drame. Il est important d’encourager le jeune pratiquant et de lui expliquer la raison de la décision.

Les compétitions

En Judo, les compétitions concernent tous les pratiquants. Des pré-poussins aux vétérans, il existera toujours des occasions de mettre en application les principes étudiés au Dojo.

judo5

Est-ce que mon enfant doit absolument faire des compétitions ?
La réponse est non : les pratiquants ne sont pas obligés de faire des compétitions. Il est souvent catastrophique et très violent de forcer un enfant à participer à une compétition. Tout le monde n’est pas Teddy Riner et ce n’est pas grave. Mais attention, le Judo reste un art martial : chaque pratiquant est progressivement préparé à s’opposer lors d’un combat. Faites confiance aux professeurs pour évaluer le niveau de chaque enfant et son aptitude à s’engager dans un tournoi : vous pourriez être surpris même si la réaction initiale d’un jeune judoka peut être la peur et le refus de participer.

Une compétition est un lieu d’opposition contrôlé par des arbitres avec des paliers d’engagement en fonction de l’âge des participants. Les poussins n’ont pas le droit d’utiliser les mêmes techniques que les minimes ou que les cadets. Les temps de combat sont eux aussi adaptés.

L’intérêt des compétitions est de mettre en pratique ce que l’on a appris d’une façon entière et avec parfois une récompense à la clé : la victoire.

Pour participer aux compétitions officielles, par opposition aux critériums interclubs, il est souhaitable de demander un passeport sportif jeune qui permettra un suivi du parcours sportif de l’enfant. En outre, il faut se munir d’une ceinture rouge (celle-ci n’étant plus fournie par les organisateurs pour des raisons sans doute économiques) qui permet de distinguer les combattants (il y a blanc et rouge)

Les compétitions se déroulent par catégorie d’âge et de poids telles que définies ci-dessous :

Âge

Mini-Poussins 2008-2009                  7-8 ans

Poussins          2006-2007                  9-10 ans

Benjamins       2004-2005                  11-12 ans

Minimes         2002-2003                  13-14 ans

Cadets             1999-2000-2001         15-16-17 ans

Juniors            1996-1997-1998         18-19-20 ans

Seniors            1995 et avant             21 ans et plus


Féminin – catégorie de poids

Benjamines     Minimes         Cadettes         Juniors            Seniors

-32 kg              -36 kg              -40 kg              -44 kg              -48 kg

-36 kg              -40 kg              -44 kg              -48 kg              -52 kg

-40 kg              -44 kg              -48 kg              -52 kg              -57 kg

-44 kg              -48 kg              -52 kg              -57 kg              -63 kg

-48 kg              -52 kg              -57 kg              -63 kg              -70 kg

-52 kg              -57 kg              -63 kg              -70 kg              -78 kg

-57 kg              -63 kg              -70 kg              -78 kg              +78 kg

-63 kg              -70 kg              +70 kg             +78 kg

+63 kg             +70 kg

 

Masculin – catégorie de poids

Benjamins       Minimes         Cadets             Juniors            Seniors

-30 kg              -34 kg              -46 kg              -55 kg              -60 kg

-34 kg              -38 kg              -50 kg              -60 kg              -66 kg

-38 kg              -42 kg              -55 kg              -66 kg              -73 kg

-42 kg              -46 kg              -60 kg              73 kg               -81 kg

-46 kg              -50 kg              -66 kg              -81 kg              -90 kg

-50 kg              -55 kg              -73 kg              -90 kg              -100 kg

-55 kg              -60 kg              -81 kg              -100 kg            +100 kg

-60 kg              -66 kg              -90 kg              +100 kg

-66 kg              -73 kg              +90 kg

+66 kg             +73 kg

 

Concernant les catégories de poids, il est important de respecter la santé des pratiquants et nous déconseillons toute forme de downcutting (perte de poids forcée précédant la compétition). Le poids pour le compétiteur est une donnée qu’il doit contrôler régulièrement pour éviter les mauvaises surprises… Tirer en -55kg parce que l’on fait 51kg au lieu d’être dans sa catégorie des -50kg, ça plombe la journée 😉

Pourquoi il n’y pas de catégories de poids avant les benjamins ?
Pour les poussins et les mini-poussins, les compétitions sont souvent organisées par groupes morphologiques : le poids est demandé et les jeunes combattants sont regroupés par groupes pour des oppositions type randori.

Parents, rassurez-vous, généralement, vous êtes bien plus stressés que votre enfant pendant la compétition (essayez de sourire : tout va bien se passer !)