Infos pratiques

Le Dojo

Le Dojo du club est au Gymnase Maurice Magne, situé au 10-12 rue Danton à Vanves. L’accès s’effectue en descendant l’escalier en face de l’entrée du gymnase. Les vestiaires sont situés à gauche et la salle est en contrebas de l’escalier suivant.

+ Plan d’accès du dojo

Matériel

La pratique du Judo s’effectue en Judogi (encore appelé kimono, à tort… mais on ne se refait pas, nous les premiers). Si des modèles peu onéreux conviennent très bien aux débutants, notamment pour les enfants, les pratiquants plus avancés doivent réfléchir au type de judogi qu’ils vont porter.

the-way-of-kata-in-kodokan-judo-446

Trois choses à savoir :

  • La densité : les judogis sont classés par densité – on parle aussi de grammage -, c’est à dire le poids de tissus par m2.Pour les adultes.
    Plus le judogi est dense, plus il sera épais et donc difficile à saisir pour votre adversaire… et lourd à porter pour vous. La densité maximale est de 990 g / m2.
    Généralement, un judogi autour de 800 g/m2 constitue une tenue polyvalente permettant de travailler en souplesse sans pour autant avoir la sensation d’être en pyjama lors de combat plus intense.Pour les enfants.
    Nul besoin d’équiper les jeunes pratiquants d’armures de tissu. Leur pratique est essentiellement orientée vers l’acquisition technique. Leur tenue doit cependant résister aux entraînements : une densité intermédiaire est donc recommandée en fonction de l’âge.
  • La taille : les judogis sont fabriqués en coton ou en polycoton. La différence ? Matière vivante et traditionnelle, le coton va rétrécir au lavage : il faut prendre une taille de plus ! Le polycoton est une nouvelle matière qui se déforme peu et résiste bien à l’usure. En cas de doute, n’hésitez pas à demander conseil.
  • L’entretien : le judogi se lave (si, si, c’est important). Mais attention : il se lave à 30° maximum pour éviter un rétrécissement trop important. Idéalement, on réalise les 3 premiers lavages à froid. Comme nous ne pratiquons que très rarement le Judo en forêt, le judogi est plus souvent imbibé de sueur que réellement sale : pas d’excès de lessive car cela à tendance à attaquer les fibres de coton.
    En cas de tâches (sang, col noirci) : utiliser du détachant ou du savon noir avant le lavage… et surtout bien rincer pour éviter les dépôts de savon.

Avec notre partenaire Adidas, il vous est désormais possible de vous procurer votre judogi aux couleurs du Stade de Vanves. Ce sont des produits de qualité testés et approuvés à prix intéressant. Pour tout renseignement, contactez-nous.

Avec le judogi, vous êtes pas mal… mais ce n’est pas tout !
Et comme on est sympa, on a pensé à faire une petite liste pour remplir votre sac de sport. Il ne s’agit que de quelques indications : vous faites comme vous le sentez.

  • Une paire de zooris, de tongs ou de charentaises pourvu que vous puissiez circuler facilement en dehors du tatami sans vous salir les pieds.
  • De quoi ranger vos bijoux (bagues, collier, bracelet, montre, boucles d’oreille, percings…) car ils ne sont pas autorisés lors de la pratique du Judo pour votre sécurité et celles de vos camarades de jeu.
  • Un kit minimum de soin (en fonction de vos besoins) : strap, élasto, baume du tigre, ciseaux, pansements, bombe spray de froid
  • Une bouteille d’eau
  • Une serviette, du gel douche, tout ça…

Pour les enfants, une version light du paquage adulte suffit largement :

  • Une paire de chaussons (on évite les chaussettes parce que le carrelage peut devenir glissant)
  • Une petite bouteille d’eau
  • Pansement, pommade type arnica en cas de petit bobo.

Voilà, vous êtes prêt comme jamais : on vous donne rendez-vous sur le tapis !